La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Candidats

Découvrez le parcours de recrutement et de formation d’un inspecteur de police à l’Académie de police de Namur.

Quel que soit le domaine souhaité (police de la route, etc.) tout candidat doit passer par le Cadre de Base. Voici les conditions applicables au candidat Inspecteur de police :
  1. Etre belge ;
  2. Etre âgé d’au moins 18 ans au moment du recrutement ;
  3. Avoir son Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (CESS) ;
  4. Etre titulaire du permis de conduire B (boite manuelle) ou l’obtenir AVANT de rentrer à l’école de police ;
  5. Réussir les 5 épreuves de sélection ci-dessous donnant accès la formation de base :
    1. L’épreuve d’aptitudes cognitives (épreuve linguistique, écrite, psychotechnique) ;
    2. L’épreuve du parcours fonctionnel et test de robustesse (sport sous un laps de temps limité) ;
    3. L’épreuve de personnalité (vise à déterminer si le candidat correspond au profil de sélection) ;
    4. La Commission de sélection (entretien devant un jury) ;
    5. L’épreuve d’aptitude médicale (le médecin décidera s’il le candidat est apte ou inapte à commencer la formation).

Ces épreuves de sélection sont réparties sur quatre journées qui s’étendent sur plusieurs mois suivant le dépôt de candidature.

La police locale assure la fonction de police de base, plus particulièrement toutes les missions de police administrative (le maintien de l’ordre public, la gestion de la circulation, …) et judiciaire (les enquêtes) nécessaires à la gestion d’événements et phénomènes locaux qui se produisent sur le territoire de la zone de police. Concrètement, cela signifie que chaque zone de police doit assurer au minimum sept fonctions de base, conformément aux principes de la fonction de police orientée vers la communauté. Ces 7 fonctions de base sont les suivantes :

  • Le travail de quartier : appelé aussi « police de proximité ». Les policiers couvrent des quartiers bien spécifiques et y sont en contact régulier avec la population ;
  • Le travail d’accueil : lorsqu’une personne se présente au commissariat, il va de soi que du personnel policier doit être présent pour l’accueillir et la mettre en contact avec les services compétents ;
  • Le travail d’intervention : que l’on appelle parfois « police secours ». 24h/24h, des équipes patrouillent sur le territoire de la zone de police, prêtes à répondre à tout appel urgent ;
  • Le travail d’aide policière aux victimes : toute victime d’un fait délictueux doit être prise en charge et recevoir une assistance adéquate
  • Le travail de recherche locale : c’est-à-dire les enquêtes judiciaires menées, sous l’autorité d’un magistrat, sur le territoire de la zone de police, par exemple contre un trafic de stupéfiants
  • Le travail de maintien de l’ordre public : ou la gestion des événements de masse sur le territoire de la zone de police tels que des manifestations, événements, marchés, foires, etc.
  • Le travail de circulation : ces missions se concrétisent notamment par : des actions préventives et répressives en matière de respect des règles de la circulation, en cas de perturbations importantes et inopinées de la mobilité, constats, …

Vous pouvez vous diriger sur le site internet : www.jobpol.be où vous trouverez toutes les informations détaillées sur la fonction et les épreuves de sélection.

Choisir l’onglet : fonctions en uniforme – Cadre de base – si vous souhaitez devenir Inspecteur de Police ou selon votre niveau de diplôme – cadre des officiers.

Si des questions subsistent, vous pouvez joindre le numéro gratuit : 0800/99 505.

page.php